El mar menor

El mar menor s’ouvre sur un chant « La fuente » qui coule d’une source anonyme de la guerre civile espagnole. Du haut des montagnes ibériques, une galerie de personnages – un ours cantabrique, une sorcière basque en manque d’amour – toisent les créatures étranges des mers, telle cette pieuvre (« El mar menor »), près de laquelle s’échoue le rêve d’une guitare (« sueño de guitarra »). Des fleurs d’oranger « Azahares » et un crime perpétré dans un village blanc « La muerte y el pueblo » révèlent les influences hors d’âge du dolorisme andalou et du folklore argentin (« Muchacho »)…

El mar menor, c’est la traduction en musique des voyages de François Degrande en Espagne et en Argentine entre 2007 et 2014. La musique s’en ressent : l’accord s’ouvre à la chacarera et à la milonga.

Pour ce premier CD (2014), François Degrande s’est entouré de grands musiciens : Olivier Terwagne (accordéon et piano), et Marie-Eve Ronveaux (violoncelle).

La fuente

par François Degrande | El mar menor